go

Google Car : La voiture autonome fait ses premiers blessés

gooDepuis qu’elle a commencé ses premiers essais, la Google Car enregistre ses premiers blessés soit après six années d’essais. Cet accident implique une voiture autonome de Google blessant trois personnes légèrement avoir être cogné par une autre voiture.

On était au mois de juin quand le géant de Mountain View donnait des informations sur les avancées au niveau du développement de sa voiture.

Google n’est pas accusée

Mais pour la première fois pour la Google Car, pendant cette semaine, la Lexux RX de l’entreprise a fait un accident ayant blessé trois travailleurs roulant dans le véhicule. D’après une information appuyée par une vidéo de Chris Urmson, directeur du projet, la Lexus avait marqué un arrêt normalement et de façon naturelle et le véhicule nous disposait d’assez de place pour freiner.

Mais, vu qu’une personne était certainement distraite, la voiture a fini par cogné l’arrière du prototype de Google près de 27 km/h arrachant son pare buffle avant. Et cet accident a causé des dommages chez les travailleurs qui ont été victimes de douleurs aux cervicales, mais sans gravité.

C Urmson indique que les voitures de Google parcourent environ 16 000 kilomètres par semaine, « une distance effectuée par un américain moyen par an » ce qui montre que les voitures « sont cogné souvent et que la plupart des conduites est réalisée en zone urbaine ».

mar

Marion Maréchal-Le Pen souhaite une région « bleu, blanc, rouge »

rionMarion Maréchal Le Pen, tête de liste Front National pour les régionale en Provence Alpes-Côtes d’Azur a entamé dimanche au Pontet sa campagne électorale portant sur des thèmes identitaires.

Celle a déclaré virulamment qu’elle ne souhaitait plus voir une région black-blanc-beur, mais d’une région « bleu blanc rouge. « restez fidèles à ce que vous avez toujours été, résistez avec nous avec Marine Le Pen dans cette campagne ensemble restons focalisés, celui de la France « a-t-elle déclaré devant les 2500 personnes qui étaient venues l’écouter dans les gradins de l’hippodrome de Roberty au Pontet, une petite ville du Vaucluse aux commandes du frontiste Joris Hébrard.

Députée du Vaucluse, la petite fille de Jean Marie Le Pen a poursuivi ensuite son discours basé sur l’immigration et la radicalisation avec un unique mot d’ordre : Plein sud » « «Nous ne voulons pas de la Paca black-blanc-beur, mais de la Paca, bleu, blanc et rouge », en faisant la promesse de faire tout ce qu’il est possible à faire régionalement pour ralentir ces fléaux.

Celle qui ne veut pas se servir de sa jeunesse comme d’un argument a déclaré qu’elle défendra la Région et promet de ne pas laisser la Riviera en favellas.

grece

La réunion de l’Eurogroupe se termine sans accord

gLes ministres des Finances de la Zone euro ont quitté leur réunion jeudi vers 16 h320 sans qu’aucun accord ne soit trouvé entre la Grèce et ses créanciers.

L’unique réponse est que les institutions et la Grèce vont poursuivre les pourparlers. L’Eurogroupe va se réunir encore plus tard, mais pas ce jour a écrit sur Twitter, le ministre finlandais des Finances Alexander Stubb.

Les discussions concernant le renflouement financier de la Grèce vont nécessiter plusieurs heures supplémentaires, mais un happy end est attendu avait déclaré avant le président du Conseil européen, Donald Tusk avant une réunion des 28 à Bruxelles.

« Nous travaillons actuellement et ce qui est sûr c’est qu’il faut encore plusieurs heures » pour trouver un accord entre Athènes et ses créanciers » mais j’ai le sentiment que différemment aux tragédies de Sophocle, cette affaire grecque aura un happy end » a-t-il déclaré.

François Hollande a quant à lui déclaré qu’il est possible de « trouver un accord » « le plus tôt sera le mieux, l’accord doit arriver à un moment qui n’est pas le moment extrême.

Charles Michel veut encore espérer

Le premier ministre Belge, Charles Michel a déclaré qu’il est « décidé à tout faire pour qu’un accord soit trouvé » entre la Grèce et ses créanciers pour ne qu’Athènes se retrouve en défaut de paiement à la fin du mois lors de son arrivée au sommet des chefs d’Etat de gouvernement de l’UE jeudi à Bruxelles.